Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Point et poing

 

Point et poing sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Poing est un nom masculin qui désigne la main fermée. Ce mot apparaît dans de nombreuses locutions : gros comme le poing, les poings sur les hanches, pieds et poings liés, arme de poing, dormir à poings fermés, en venir aux poings, montrer le poing à quelqu’un, etc. Dans le cas de coup de poing, il faut faire attention à son pluriel : des coups de poing. Coup-de-poing avec des traits d’union est un mot différent de coup de poing : il désigne une arme métallique ou une arme préhistorique faite de silex.

 

Exemples :

 

- Il ferma le poing et frappa.

- Les poings sur les hanches, elle dirigeait une douzaine d’ouvriers. Aucun n’osait contester son autorité.

- Le boxeur reçut une volée de coups de poing, il vacilla et tomba.

- Armé d’un coup-de-poing américain, le bandit s’est attaqué au portier.

 

Quelques mots sont dérivés de poing ou partagent des origines communes : poignée, poignet, poigne, pognon, poignard, pugnacité, empoigner, répugner, etc.

 

 

Point peut être adverbe ou nom. Comme adverbe, il exprime la négation et peut être remplacé par pas. Il est généralement précédé de ne.

 

Exemples :

 

- Le diplomate n’avait point compris les demandes du président.

- La journée était calme : point de vent, point de bruit, point de mouvement.

 

Point peut être aussi un nom masculin qui comporte de nombreux sens. Il désigne d’abord un endroit précisément déterminé. Point peut aussi désigner un élément mis en évidence dans un texte ou un discours, ainsi qu’un signe de ponctuation servant à clore une phrase. Dans le domaine de la couture, le point est une piqûre. On utilise aussi point dans le sens de « degré ». Point peut aussi être synonyme du mot unité dans une échelle de notation ou un système de calcul. Enfin, en typographie, point désigne la hauteur et l’épaisseur d’un caractère.

 

Exemples :

 

- Les coureurs se rassemblent au point de départ.

- Dans son discours, elle a su mettre en évidence les points forts de l’argumentation.

- Étrangement, il oublie souvent de terminer ses phrases par un point.

- Ce couturier possède cet art particulier de dissimuler ses points.

- Il l’aime au plus haut point. Elle le déteste au même point. Serait-ce la passion?

 

 

Le mot point est utilisé pour former de nombreuses expressions. Les suivantes respectent le premier sens noté, c’est-à-dire « portion déterminée de l’espace » : point de mire, point de repère, point d’appui, point d’eau, point culminant, point noir, point chaud, point cardinal, etc. Point figure dans de nombreuses autres locutions : point mort, au point, à point nommé, sur le point de, en point, point critique, point d’ébullition, le point du jour, en tous points, en tout point, point de vue, faire le point, mettre au point, mettre les points sur les i, etc.

 

Exemples :

 

- Les explorateurs se reposèrent près d’un point d’eau.

- La situation était devenue intenable; il fallait s’arrêter et faire le point.

- La mise au point du prototype a été fastidieuse.

- Lors de mes voyages, j’ai toujours tenté d’éviter les points chauds de la planète.

- J’étais en tous points d’accord avec lui.

 

Quelques mots sont des dérivés de point ou partagent des origines communes : pointe, pointeur, pointage, pointillé, appoint, désappointement, embonpoint, pointure, pourpoint, point-virgule, point arrière, rond-point, tiers-point, pointer, pointiller, appointer, désappointer, etc.

 

 

D’autres homophones sont obtenus à partir de diverses formes conjuguées du verbe poindre : je poins, tu poins, elle point, j’ai point, etc. Ce verbe est surtout utilisé dans le sens d’« apparaître ».

 

Exemple :

 

- L’aube point enfin après cette trop longue nuit.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles