Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les homophones grammaticaux



Plutôt et plus tôt

 

Plutôt et plus tôt sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens. On les considère aujourd’hui comme des formes distinctes, mais il n’en a pas toujours été ainsi. Il s’agit, à l’origine, d’une seule et même forme qui, au fil du temps, a évolué jusqu’à donner deux formes orthographiées différemment et auxquelles correspondent des sens différents.

 

L’adverbe plutôt exprime une préférence entre deux possibilités. Il peut signifier « de préférence » et « au lieu de ». Il peut aussi permettre de nuancer ou de rectifier ce qui a été dit ou écrit auparavant; il signifie alors « plus exactement ». Par extension, plutôt peut également signifier « assez, passablement ». Cet adverbe est souvent suivi de la conjonction que.

 

Exemples :

 

- Après en avoir discuté, on a plutôt décidé d’aller visiter Montréal.

- Ils ont préféré passer par ici plutôt que par là pour se rendre à l’endroit convenu.

- C’est l’intérêt, ou plutôt la curiosité, qui l’a poussé à faire cette recherche.

- Il fait plutôt froid pour la saison.

 

 

La locution adverbiale plus tôt, elle, s’emploie pour signifier que quelque chose se produit en avance sur le moment attendu ou convenu. Elle signifie donc « avant, plus vite » et elle s’oppose à plus tard. D’ailleurs, un bon moyen de s’assurer qu’il s’agit de bien de cette locution est de remplacer plus tôt par plus tard dans le même contexte.

 

Exemples :

 

- Il est venu plus tôt que d’habitude aujourd’hui.

- Plus tôt nous commencerons, plus tôt nous finirons.

- Tu dois partir au plus tôt, le temps presse.

- Il faudrait rendre le travail le plus tôt possible.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles