Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Pair, paire, père et pers

 

Pair, paire, père et pers sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Pair peut être nom ou adjectif. Comme nom, il peut désigner une personne de niveau ou de fonction semblable. Dans les expressions aller de pair et hors (de) pair, pair désigne ce qui est pareil. Pair figure aussi dans l’expression travailler au pair, qui signifie « échanger son travail contre le logement et la nourriture ».

 

Exemples :

 

- Au bureau, il refuse de collaborer avec ses pairs.

- Je crois que la tolérance va de pair avec le respect.

- Quel bonheur d’être invité à souper chez Françoise. C’est une cuisinière hors pair.

- Hélène travaille actuellement au pair à Francfort.

 

 

Comme adjectif, pair se dit d’un nombre qu’on peut diviser par deux.

 

Exemples :

 

- À la loterie, il choisit toujours des nombres pairs.

- Tous les membres de sa famille sont nés un jour pair.

 

Quelques mots sont de la même famille que pair : impair, apparier, parité, paritaire.

 

 

Paire est un nom féminin qui désigne la réunion de deux êtres ou de deux choses qui se ressemblent. Paire figure dans des expressions comme une autre paire de manches ou se faire la paire.

 

Exemples :

 

- J’ai perdu ma paire de lunettes au cinéma.

- Mario a gagné la partie lorsqu’il a joué une paire de rois.

- Luc et Marie-Claude formaient une belle paire de bandits.

- Jouer aux dames, c’est simple; jouer aux échecs, c’est une autre paire de manches.

- Le comptable a détourné les fonds et s’est fait la paire.

 

 

Père est nom masculin qui désigne le géniteur d’un ou de plusieurs enfants. On utilise parfois aussi ce mot pour désigner l’inventeur de quelque chose. Père est aussi un titre religieux.

 

Exemples :

 

- Le père de Mario a eu un autre enfant avec sa nouvelle femme.

- Bernard prétend être le père du vidéoclip.

- Le criminel s’est confessé auprès du père Giuseppe.

 

Plusieurs mots sont des dérivés ou des composés de père, ou encore partagent des racines communes avec ce mot : beau-père, grand-père, arrière-grand-père, parrain, paternel, paternité, compère, patrie, patron, etc.

 

 

Pers est un adjectif de couleur généralement invariable. Il se dit d’une couleur où le bleu domine. Ce mot est aujourd’hui presque uniquement utilisé pour qualifier la couleur changeante, entre bleu, gris et vert, de certains yeux.

 

Exemple :

 

- Lorsque je l’ai connue, ses yeux pers m’ont saisi.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles