Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Placer

 

Le verbe placer signifie notamment « mettre ou conduire à un endroit déterminé, dans une certaine position », « introduire (dans une conversation) », « procurer un emploi (à quelqu’un) » et « confier à la garde de ». On peut par exemple placer des convives à table, placer une anecdote dans une conversation ou encore placer son argent dans des bons du Trésor.

 

Malgré la diversité des emplois que placer permet, on doit éviter d’employer ce verbe à la place de passer (une commande), d’inscrire (à l’ordre du jour), de faire (un appel) ou de formuler (un grief).

 

Exemples fautifs :

 

- J’ai placé ma commande il y a une demi-heure et je ne suis toujours pas servi!

- Il faut absolument placer cette question à l’ordre du jour de notre prochaine réunion.

- Pour placer un appel interne, composer simplement le numéro de poste.

- Il a décidé de placer un grief à l’égard de son employeur.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- J’ai passé ma commande il y a une demi-heure et je ne suis toujours pas servi!

- Il faut absolument inscrire cette question à l’ordre du jour de notre prochaine réunion.

- Pour faire un appel interne, composer simplement le numéro de poste.

- Il a décidé de formuler un grief à l’égard de son employeur.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles