Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Bonus

 

En français, le substantif bonus est employé dans le domaine de l’assurance automobile pour désigner un rabais accordé à un conducteur pour sa bonne conduite.

 

C’est sous l’influence de l’anglais qu’on l’emploie pour désigner une prime, c’est-à-dire une rémunération supplémentaire récompensant certains mérites, services, etc. C’est également un anglicisme que d’utiliser bonus à la place des termes indemnité, gratification, avantage, supplément ou boni.

 

Exemples fautifs :                                      

 

- Les gestionnaires désigneront les employés susceptibles de recevoir un bonus.

- Un bonus a été versé aux salariés en raison des inconvénients liés à leurs tâches.

- Cette chaîne de magasins axe sa publicité sur les bonus qu’elle offre à ses clients.

 

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Les gestionnaires désigneront les employés susceptibles de recevoir une prime de rendement.

- Une indemnité a été versée aux salariés en raison des inconvénients liés à leurs tâches.

- Cette chaîne de magasins axe sa publicité sur les primes qu’elle offre à ses clients.

 

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles