Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Biaisé

 

Le verbe biaiser signifie, dans son acception moderne et courante, « user de moyens détournés, être de biais ou introduire un biais dans ». S’il est correct de parler d’un résultat biaisé, c’est-à-dire faussé par un biais, l’emploi de l’adjectif biaisé pour qualifier une chose ou une personne partiale, subjective, tendancieuse, qui a des préjugés, un parti pris ou une idée préconçue constitue toutefois un anglicisme.

 

Exemples fautifs :

 

- Le comité de sélection était biaisé : il a refusé sa candidature sous un prétexte spécieux.

- Je m’inscris en faux contre ce jugement biaisé.

- Tu es biaisé dans cette histoire! Un peu d’objectivité serait de mise.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Le comité de sélection avait un parti pris : il a refusé sa candidature sous un prétexte spécieux.

- Je m’inscris en faux contre ce jugement tendancieux.

- Tu as une vision subjective de cette histoire! Un peu d’objectivité serait de mise.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles