Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Fond, fonds et fonts

 

Fond, fonds et fonts sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation, mais n’ayant pas le même sens.

 

Fond est un nom masculin qui désigne la partie la plus basse, la plus profonde ou la plus éloignée de quelque chose. Au sens figuré, on utilise ce mot pour parler d’un point extrême, de ce qui est fondamental, ou encore du contenu par opposition à la forme.

 

Exemples :

 

- Le fond du lac était recouvert de vase.

- Il s’était réfugié au fond de la pièce.

- Il a trouvé au fond de lui-même l’énergie nécessaire pour vaincre la maladie.

- Le détective a longuement enquêté afin de découvrir le fond de l’histoire.

- C’est la forme de ses écrits qui me déplaît, plus que le fond.

 

On trouve fond dans de nombreuses expressions : à fond, au fond, dans le fond, de fond en comble, faire fond sur, etc., ainsi que dans l’expression familière fond de l’air.

 

Exemples :

 

- Elle se consacrait à fond à sa nouvelle passion.

- Les policiers ont fouillé sa maison de fond en comble.

 

Quelques mots sont composés avec fond : ski de fond, course de fond, fond de teint, arrière-fond, bas-fond, demi-fond, haut-fond, tire-fond.

 

Exemples :

 

- Le fond de teint des acteurs était si apparent qu’ils ressemblaient à des momies.

- Je m’installais de façon à toujours voir la mer en arrière-fond.

- Dans cette baie, un bas-fond succédait à un haut-fond sans aucun repère.

 

 

Fonds est un nom masculin (singulier) qui désigne d’abord une propriété, soit un terrain que l’on exploite ou sur lequel on bâtit. Son sens le plus utilisé est celui de « capital ». Au pluriel, le mot fonds désigne de l’argent comptant.

 

Exemples :

 

- Il était prêt à se départir du fonds familial.

- Le fonds de commerce n’était plus rentable.

- La banque manquait de fonds pour répondre à la demande de ses clients.

 

Fonds est aussi utilisé pour désigner des ressources culturelles, plus précisément des livres ou des œuvres dont dispose une bibliothèque ou un musée.

 

Exemples :

 

- Le fonds de cette bibliothèque était inconnu du grand public.

- À la mort du chercheur, l’université a créé le Fonds Paul-Théberge.

 

 

Fonts, du latin fontes « fontaines », est un nom masculin pluriel. Il désigne le bassin destiné à l’eau du baptême. Ce mot est presque toujours employé dans l’expression fonts baptismaux.

 

Exemple :

 

- Les fonts baptismaux se situaient dans la petite chapelle célèbre pour ses bas-reliefs.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles