Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Fête des Mères

 

L’écriture des noms de fêtes civiles ou religieuses pose des problèmes quant à l’emploi des majuscules et du trait d’union. Lorsque le nom ne comporte qu’un seul mot, la majuscule est de rigueur. Lorsque le nom comporte plusieurs mots, la règle générale est de mettre une majuscule au nom spécifique, celui qui vient préciser la fête dont il s’agit, et une minuscule au nom générique (par ex. fête, jour). Cette règle n’est toutefois pas toujours respectée et l’on observe des graphies différentes selon les ouvrages.

 

La fête des Mères illustre bien la règle générale puisque le nom générique, fête, s’écrit avec un f minuscule, alors que le nom spécifique, Mères, prend la majuscule.

 

La célébration de la fête des Mères a été instituée pour rendre hommage aux mères et leur témoigner de la reconnaissance. Elle est célébrée au mois de mai, qui est le mois de Marie. Cette fête était déjà célébrée à Rome au VIe siècle avant J.-C. Elle a été reprise à l’époque moderne depuis le début du XXe siècle en Amérique et dans différents pays d’Europe. Au Québec, en Belgique, en Suisse et aux États-Unis, la fête des Mères est fixée au deuxième dimanche du mois de mai, tandis qu’en France, elle est célébrée le dernier dimanche de mai.

 

 

Exemple :

 

- La fête des Mères est l’occasion pour toutes les mères de se laisser gâter.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles