Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



À la campagne et en ville

 

On utilise l’expression en campagne quand on parle d’une armée en état de guerre, d’opérations militaires ou d’une entreprise ayant un but de propagande, par exemple une campagne électorale ou publicitaire.

 

Exemples :

 

- Il faut promouvoir la paix et éviter à tout prix que les troupes partent en campagne.

- Les candidats du nouveau parti sont partout, dans les restaurants, les hôpitaux, les centres commerciaux, etc. Ils sont en campagne (électorale) depuis deux semaines. 

 

Par contre, lorsque campagne signifie « région rurale », c’est la préposition à que l’on emploie si l’on veut désigner le lieu où l’on va, où l’on habite, etc.

 

Exemples :

 

- Les enfants seront heureux de passer la fin de semaine à la campagne.

- Tous les étés, nous habitions à la campagne dans le chalet de mes grands-parents.

 

 

La différence entre les expressions à la ville et en ville n’est pas aussi marquée. En fait, les deux expressions s’opposent à à la campagne dans de nombreux contextes, où l’on peut les utiliser sans distinction.

 

Exemples :

 

- Il n’a rien connu d’autre, il a toujours habité en ville (ou à la ville).

- Je me demande qui l’a convaincu de se rendre en ville (ou à la ville) par un temps pareil.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles