Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Publicitaire et publiciste

 

Les termes publicitaire et publiciste, qui appartiennent à la même famille de mots, présentent des sens différents.

 

 

Publicitaire est un adjectif qui signifie « qui est utilisé en vue de faire de la publicité », « qui est relatif à la publicité » et « dont l’activité professionnelle concerne la publicité ». En ce sens, il est aussi employé comme nom.

 

Exemples :

 

- Des milliers de messages publicitaires envahissent les sites Web.

- D’énormes dépenses publicitaires sont consacrées à la lutte contre le tabagisme.

- Un bon rédacteur publicitaire doit notamment faire preuve d’esprit, de créativité et d’une bonne connaissance de la langue.

- Certains publicitaires utilisent à outrance les clichés sexistes.

 

 

Publiciste est un nom qui désigne un juriste dont la spécialité est le droit public. On fait ici référence à un sens moins courant de publicité, celui de « caractère de ce qui est public ». Ce mot est considéré comme vieilli dans certains dictionnaires de difficultés, et il est alors recommandé d’utiliser spécialiste du droit public. Publiciste a également déjà eu le sens d’« écrivain politique » et celui de « journaliste », sens considérés aujourd’hui comme désuets.

 

Exemple :

 

- Les juristes sont divisés en deux grandes familles : les publicistes, qui s'intéressent au droit public, et les privatistes, qui s'intéressent au droit privé.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles