Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Prolongation et prolongement

 

Prolongation et prolongement sont deux noms dérivés du verbe prolonger mais ils ont des sens distincts.

 

Prolongation signifie « action d’accroître en durée » ou « délai supplémentaire ». Son sens est essentiellement temporel.

 

Exemples :

 

- On a ordonné la prolongation de la détention de ce prisonnier après qu’il a tenté de s’évader.

- Comme les élèves étaient nombreux à ne pas avoir terminé l’examen, le surveillant leur a accordé une prolongation de quinze minutes.

 

 

Prolongement signifie « action ou résultat d’accroître en longueur dans l’espace », « direction qui est dans la continuité d’un point de repère » ou « répercussion ou suite d’un événement, d’une activité ». Dans cette dernière acception, le nom est souvent au pluriel.

 

Exemples :

 

Le prolongement de la route 138 entre Havre-Saint-Pierre et Natashquan a favorisé la vocation touristique de cette région.

- Le tendon constitue le prolongement du muscle.

- Arcturus, une étoile lumineuse, se situe dans le prolongement de la queue de la Grande Ourse.

- Dans les librairies foisonnent aujourd’hui des livres qui traitent des prolongements des attentats du 11 septembre.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles