Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Décrépi et décrépit

 

Décrépi et décrépit sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Décrépi correspond au participe passé du verbe décrépir. Il peut ainsi être utilisé comme adjectif et fait au féminin décrépie. Le verbe décrépir n’a qu’un seul sens, soit « dégarnir du crépi ».

 

Exemples :

 

- Les ouvriers ont d’abord décrépi le mur avant de le recouvrir de briques neuves.

- La façade de la maison où je suis né était décrépie par l’usure des ans.

 

 

Décrépit est un adjectif. Son sens, bien que proche de celui de décrépi, n’est pas exactement le même. Il signifie « atteint de décrépitude, usé, dégradé par l’âge », que ce soit pour un être vivant ou pour un objet. Il s’accorde en genre et en nombre et fait au féminin décrépite. Décrépitude est le nom dérivé de décrépit.

 

Exemples :

 

- Cette vieille décrépite qu’était ma concierge ne cessait d’apostropher ses locataires.

- Le vieux chien, décrépit par les ans, ne marchait presque plus.

- La vieille église dont les structures étaient particulièrement décrépites menaçait de s’écrouler.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles