Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Affectation et affection

 

La ressemblance de prononciation entre les mots affectation et affection peut prêter à confusion. Leurs significations sont pourtant fort différentes.

 

Il faut d’abord distinguer les homonymes que représente le mot affectation, ce dernier se trouvant sous deux entrées différentes dans le dictionnaire.

 

Le premier terme, issu du latin médiéval affectatus qui signifie « destiné, affecté », désigne la destination à un usage déterminé, à une fonction ou à un poste.

 

Exemples :

 

- Le gouvernement a annoncé l’affectation de plus de huit millions de dollars à des projets destinés à venir en aide aux sans-abri.

- Les nouveaux enseignants craignent une première affectation dans un établissement difficile ou éloigné de leur domicile.

 

Le deuxième terme signifie « action d’adopter une manière d’agir feinte ou exagérée » et « manque de naturel dans l’expression ou le comportement ». Le mot est emprunté au latin affectatio qui signifie « recherche, poursuite de ».

 

Exemples :

 

- Les attitudes séductrices et l’affectation des sentiments caractérisent les personnalités hystériques.

- Le professeur s’exprimait avec affectation, utilisant un vocabulaire archaïque et recherché que personne ne comprenait.

 

 

Affection signifie « sentiment tendre qui attache une personne à une autre » et en médecine « processus morbide organique ou fonctionnel, maladie ».

 

Exemples :

 

- Tous les enfants du monde devraient être entourés d’affection.

- La sclérose latérale amyotrophique représente une affection rare, mais grave.

 

 

Notons que si l’on ne peut avoir de l’affection que pour une personne, on ne peut généralement qu’affectionner une chose, puisque ce verbe signifie « avoir une prédilection pour quelque chose ». Certains ouvrages lui donnent toutefois aussi le sens d’« avoir de l’affection pour quelqu’un ».

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Affecter.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : décembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles