Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Consommer et consumer

 

Même s’ils sont apparentés par l’étymologie, les verbes consommer et consumer présentent des significations différentes.

 

 

Consommer signifie « amener une chose à sa destruction en utilisant sa substance, en faire un usage qui la rend ensuite inutilisable » – sens qui s’emploie plus particulièrement à propos de denrées alimentaires et de sources d’énergie –, « acquérir un bien, une marchandise pour satisfaire un besoin » et « utiliser comme source d’énergie ou matière première ». Il a aussi le sens littéraire de « mener une chose au terme de son accomplissement », comme dans la locution courante consommer le mariage.

 

Exemples :

 

- Les athlètes devraient-ils consommer des suppléments?

- Les touristes asiatiques sont parmi ceux qui consomment le plus de biens de luxe.

- Un moteur consomme du carburant et de l'oxygène.

- Ce n'est pas accidentellement, sans doute, que Jésus a consommé son œuvre le vendredi, qui était le dernier jour de travail dans la semaine antique.

 

 

Consumer signifie « détruire, anéantir, particulièrement par le feu » et a aussi le sens littéraire d’« épuiser complètement les forces de quelqu’un ». Le verbe peut être employé dans ces deux sens à la forme pronominale. Il a déjà eu le sens de « dissiper complètement de l’argent, des aliments, etc. ».

 

Exemples :

 

- La cathédrale de Québec donne aujourd'hui une image assez fidèle de l'édifice ancien consumé par les flammes. L'incendie de 1922 a cependant détruit de nombreuses œuvres d'art qui ornaient l'église.

- Un cigare sec se consume trop vite et dégage une fumée chaude et âcre.

- Personne ne pensait que Gabriel survivrait à la fièvre qui le consumait. Et pourtant, il surmonta sa maladie et recouvra miraculeusement la santé.

- Depuis la mort de son mari, Élise se consume de chagrin.

- Nous qualifions de prodigues les gens qui consument leurs richesses.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles