Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Cession et session

 

Cession et session sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Cession est un nom féminin. Ce mot appartient à la langue juridique; il désigne l’action de céder un bien ou un droit. On peut lier cession à des mots tels que cesser, cesse, incessant, céder, succéder, etc.; ils sont tous de la même famille.

 

Exemple :

 

- La cession des biens lors de l’héritage aura mené à un autre procès.

 

Il arrive qu’il y ait confusion entre cession et cessation. Ce dernier mot correspond au fait de mettre fin à quelque chose.

 

Exemple :

 

- La cessation provisoire de ses maux lui a permis d’achever son livre.

 

 

Session est un nom féminin. Ce mot a plutôt un sens de durée; il désigne la période d’activité d’une assemblée que ce soit dans les domaines judiciaire, parlementaire ou scolaire. Bien que le mot soit passé par l’anglais, ses origines latines sont communes avec des mots tels que asseoir ou séance.

 

Exemples :

 

- La session du parlement avait été interrompue par une manifestation bruyante.

- J’ai été engagé pour donner des cours à la session de mai.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles