Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Faction et fraction

 

On confond parfois les mots faction et fraction.

 

Faction, du latin factio, qui signifie « groupement », désigne un groupe, un parti se livrant à une activité subversive à l’intérieur d’un groupe plus important, ou une machination subversive visant à faire prévaloir les intérêts d’un petit groupe, ou encore, le service de surveillance ou de garde dont est chargé un militaire et, par extension, une surveillance, une attente prolongée.

 

Exemples :

 

- Les deux factions ont accepté de signer le cessez-le-feu.

- Les dirigeants pourraient s’unir pour mettre fin aux factions.

- Leur compatriote, qui était de faction, fut capturé pendant qu’ils dormaient.

- Seul un pompier est resté en faction à la caserne.

 

Il est à noter que l’on peut être ou rester de faction ou en faction.

 

 

Fraction, du latin frangere, « briser », signifie « partie d’un tout, portion », ou « action de diviser le pain eucharistique », ou encore « couple de nombres entiers qui représente le rationnel a/b ».

 

Exemples :

 

- En une fraction de seconde, la vie du champion a basculé.

- Le rite de la paix précède la fraction du pain.

- Pour additionner les fractions, il faut d’abord leur donner un dénominateur commun.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles