Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Décade et décennie

 

On confond parfois les mots décade et décennie.

 

Décade signifie « période de dix jours », ou « partie d’un ouvrage ou ouvrage composé de dix livres ou chapitres ». Ce mot a fait naître l’adjectif décadaire « qui se rapporte aux décades du calendrier républicain ».

 

Exemples :

 

- La moyenne des températures de la première décade de novembre est de 1 °C.

- L’œuvre de Tite-Live est divisée en décades.

 

 

Décennie signifie « période de dix ans ». Dans ce cas, c’est le substantif qui a été créé à partir de l’adjectif décennal.

 

Exemples :

 

- L’ONU souhaite que la première décennie du millénaire soit consacrée à la promotion de la paix et de la non-violence.

- Au cours de la dernière décennie, le secteur des communications a connu une véritable mutation.

 

 

Le mot décade a été formé à partir des formes latines decas et -adis, elles-mêmes empruntées au grec dekas et -ados. Étymologiquement, il signifie donc « groupe de dix, dizaine ». D’abord passé en français au XIVe siècle dans le sens de « partie d’un ouvrage composé de dix chapitres ou dix livres », il a pris ensuite la signification de « période de dix jours » lors de l’adoption du calendrier républicain en 1793. Ce dernier fut aboli en 1806. Vers 1850, on constate que le mot est souvent utilisé dans le sens de « période de dix ans », probablement sous l’influence de l’anglais, où decade, ayant conservé les deux possibilités de la valeur étymologique, signifie à la fois « période de dix jours » et « période de dix ans ». Cet usage, observé chez bon nombre d’écrivains du XIXe siècle et – malgré la création du mot décennie en 1890 – du XXe siècle, est attesté dans certains ouvrages. Il est cependant critiqué et souvent considéré comme un anglicisme. La plupart des grammairiens recommandent de n’utiliser, par souci de clarté, que le terme décennie pour désigner une période de dix ans.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles