Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Adhérence et adhésion

 

Bien que les mots adhérence et adhésion aient une certaine parenté sémantique, leurs significations diffèrent.

 

Adhérence signifie « état d’une chose qui tient à une autre par un contact étroit, qui est fortement attachée, collée ».

 

Exemples :

 

- Quel est le fart d’adhérence qui convient le mieux au type de neige sur lequel je vais skier?

- L’adhérence des pneus sur la route diminue considérablement lorsqu’il pleut.

 

 

Adhésion signifie « approbation réfléchie, action de souscrire à une idée, une doctrine, etc. » et « action de s’inscrire à un parti, à une association ».

 

Exemples :

 

- Durant la crise d’Octobre, les Québécois qui affirmaient leur adhésion aux idées du FLQ étaient passibles d’emprisonnement.

- Pour justifier leur adhésion au parti communiste, Aragon et d’autres auteurs surréalistes publièrent une brochure intitulée Au grand jour.

 

 

Notons que le verbe adhérer se rapporte tout autant à adhérence qu’à adhésion, puisqu’il signifie à la fois « tenir fortement à la surface par un contact étroit », « se déclarer d’accord avec » et « s’inscrire à une association ou à un parti ». Quant au mot adhérent, lorsqu’il est utilisé comme adjectif, il correspond à adhérence et a le sens de « qui tient fortement à autre chose », alors que lorsqu’il est utilisé comme substantif, il est associé à adhésion et désigne une personne qui s’inscrit à un parti ou à une association.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles