Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Pléonasmes



S'esclaffer de rire

 

L’enchaînement s’esclaffer de rire que l’on trouve dans les exemples suivants est considéré comme pléonastique.

 

Exemples fautifs :

 

- Le spectacle de cet humoriste est une vraie réussite : la salle s’est esclaffée de rire du début à la fin.

- Les fillettes se sont esclaffées de rire dès qu’elles ont vu les clowns entrer en scène.

- Les comédies de Molière ne vieillissent pas; depuis plus de 300 ans, le public s’esclaffe de rire à chaque représentation.

 

En effet, le verbe pronominal s’esclaffer signifie « éclater de rire ». Il y a donc redondance puisque l’idée du rire est présente deux fois dans s’esclaffer de rire.

 

On écrirait plus correctement :

 

- Le spectacle de cet humoriste est une vraie réussite : la salle s’est esclaffée du début à la fin.

- Les fillettes se sont esclaffées dès qu’elles ont vu les clowns entrer en scène.

- Les comédies de Molière ne vieillissent pas; depuis plus de 300 ans, le public éclate de rire à chaque représentation.

 

Le verbe s’esclaffer (qui s’écrit avec deux f) vient du provençal esclafa « éclater », qui est lui-même dérivé de clafa « frapper bruyamment ». À l’origine, le verbe s’esclaffer avait le sens général d’« éclater ». L’expression s’esclaffer de rire, qu’on trouve chez Rabelais dès 1534, marque ainsi une spécialisation de sens qui est demeurée dans l’usage jusqu’à nos jours, mais qui est maintenant perçue comme redondante puisque le verbe s’esclaffer n’a plus guère d’autre sens que celui d’« éclater de rire ».

 

Notons que le verbe s’esclaffer n’existe qu’à la forme pronominale. Comme tous les verbes essentiellement pronominaux, il voit toujours son participe passé s’accorder en genre et en nombre avec le sujet du verbe. Exemples : Elles se sont esclaffées; ils se sont esclaffés; nous nous sommes esclaffés.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles