Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du participe passé > Cas particuliers d'accord du participe passé



Participe passé précédé d'un nom collectif

 

Le participe passé employé avec un collectif (groupe, foule, multitude, etc.) suivi d’un complément s’accorde soit avec le collectif, soit avec le complément. L’accord se fait avec l’élément qui domine dans la phrase. Toutefois, si le collectif est précédé de l’article défini ou d’un déterminant démonstratif ou possessif, c’est généralement lui qui règle l’accord du participe.

 

Exemples :

 

- La totalité des régions a été desservie en eau et en électricité.

- La totalité des régions desservies par ce réseau a subi des pannes.    

- La troupe de danseurs choisie pour représenter le Québec est gaspésienne.

- La troupe des danseurs sélectionnés a déjà commencé les répétitions.

 

Mais on écrira :

 

- La plupart des spécialistes que Pierre a rencontrés étaient des Américains. (Avec la plupart, le participe s’accorde avec le complément.)

 

 

Si le nom collectif est précédé des articles indéfinis un ou une, le participe s’accorde le plus souvent avec le complément pluriel. Mais l’accord au singulier reste possible.

 

Exemples :

 

- Une multitude de questions posées par les journalistes ont mis le ministre dans l’embarras.

- Une quantité de jeunes femmes se montraient intéressées par cette cause.

- Georges aborda la question devant une foule de participants gagnés (ou gagnée) à l’avance.

- Une foule de jeunes sont venus (ou est venue) entendre ce chanteur.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles