Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adjectif > Cas particuliers d'accord de l'adjectif



Seul à seul

 

Anciennement, la locution seul à seul, qui signifie « en privé, en tête à tête », était invariable. De nos jours, on fait habituellement accorder en genre chaque adjectif avec le terme qu’il représente. Ainsi, si seul à seul se rapporte à deux hommes, chacun des deux adjectifs reste au masculin singulier; s’il s’agit de deux femmes, les adjectifs de la locution prennent le genre féminin. Enfin, s’il s’agit de deux personnes de sexe différent, on fait l’accord suivant le sens; le premier seul s’accorde en genre avec la première personne, et le deuxième seul, avec la seconde. Toutefois, certains auteurs continuent de laisser cette locution invariable, c’est-à-dire au masculin singulier, même quand les sujets sont de sexe différent. Notons enfin que cette locution ne s’emploie jamais au pluriel.

 

Exemples :

 

- Jean voulait parler seul à seul avec son employeur.

- Quand Marielle et Micheline furent seule à seule, elles se turent.

- Jacques est resté seul à seule avec Marie.

 

 

La locution d'égal à égal se comporte un peu comme seul à seul : égal y est parfois invariable et parfois variable. Pour en savoir davantage sur cette locution, vous pouvez consulter l'article D'égal à égal.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles