Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adjectif > Règles d'accord de l'adjectif en phrase > Cas particuliers d'accord de l'adjectif en phrase



Adjectifs coordonnés

 

On voit parfois des phrases où deux adjectifs coordonnés, c’est-à-dire unis par et, sont au singulier alors qu’ils accompagnent un nom pluriel. Cette tournure, qui peut sembler singulière à première vue, est tout à fait correcte; chacun des adjectifs se rapporte alors à une seule des réalités désignées par le nom pluriel.

 

Exemples :

 

- Les gouvernements fédéral et provincial étudient la question du bois d’œuvre.

- Les populations francophone et anglophone du Québec ont parfois des vues différentes.

- La banque a haussé les taux d’intérêt des emprunts à court et à moyen termes.

- Les parties patronale et syndicale ont finalement conclu une entente.

- Nous étudierons surtout les auteurs des dix-neuvième et vingtième siècles.

 

Dans le premier exemple, les gouvernements comprend le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial. Les adjectifs sont au singulier parce qu’ils ne qualifient chacun qu’un seul gouvernement. Le même raisonnement s’applique aux autres exemples.

 

 

Les adjectifs coordonnés peuvent aussi être au pluriel. Dans ce cas, l’adjectif pluriel qualifie plusieurs des réalités désignées par le nom.

 

Exemples :

 

- Les représentants des gouvernements fédéral et provinciaux se sont réunis à Régina.

- Les populations francophones et anglophones se côtoient dans plusieurs régions du pays.

 

Dans le premier exemple, fédéral est au singulier parce qu’il n’y a qu’un seul gouvernement fédéral, alors que provincial est au pluriel parce qu’il y a plusieurs gouvernements provinciaux. La coordination d’un adjectif singulier et d’un adjectif pluriel n’est pas attestée dans les grammaires, mais elle est admise, et assez largement usitée et consacrée dans certains contextes. Dans le second exemple, les deux adjectifs sont au pluriel parce que plusieurs populations francophones côtoient plusieurs populations anglophones.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Nom qualifié par plus d’un adjectif.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles