Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les déterminants > Déterminants possessifs



Possessifs, pronoms et chacun

 

L’emploi du pronom indéfini chacun entraîne parfois des hésitations quant au choix du déterminant possessif ou du pronom personnel à utiliser dans la même phrase. Pour faire le bon choix, il faut considérer la fonction de chacun.

 

Lorsque chacun est le sujet de la phrase, le déterminant possessif et le pronom personnel qui lui sont associés doivent être de la troisième personne du singulier puisque chacun représente une troisième personne du singulier. On aura donc comme déterminant possessif son, sa, ses et comme pronom personnel le ou lui.

 

Exemples :

 

- Chacun a quitté la réunion en prenant sa part de responsabilité.

- Chacun de ces livres doit être remis à sa place.

- Chacun des participants soutient l’opinion qui lui semble la plus logique.

- Chacune de ses filles pratique le sport qui l’intéresse le plus.

 

 

Lorsque chacun n’est pas sujet de la phrase, le choix du déterminant possessif et du pronom personnel se fait soit par accord avec le sujet de la phrase, soit avec chacun, qui représente ce sujet. Ainsi, lorsque le sujet est à la troisième personne du pluriel et qu’il est repris par chacun, on peut utiliser les déterminants leur et leurs, qui se rapportent directement au sujet, ou les déterminants son, sa et ses, qui se rapportent à chacun.

 

Exemples :

 

- Elles sont parties chacune de leur (ou de son) côté.

- Je vous prie de remettre ces livres chacun à sa (ou à leur) place.

- Ils font chacun ce qui lui (ou leur) plaît.

- Ils soutenaient chacun l’opinion qui leur (ou lui) semblait la plus logique.

 

 

C’est le sens de la phrase qui détermine si le possessif (et bien sûr le nom qu’il accompagne) doit être au singulier ou au pluriel. Si on parle d’une seule chose ou d’une seule personne, on emploie le singulier; si on parle de plusieurs choses ou personnes, on utilise le pluriel.

 

Exemples :

 

- Ils ont accroché chacun leur manteau dans le vestiaire. (Chaque personne a un manteau.)

- Nous apporterons chacun notre livre. (Chaque personne apportera un livre.)

- Nous apporterons chacun nos livres. (Chaque personne apportera plusieurs livres.)

- Vous avez chacun vos amis. (Chaque personne a plusieurs amis.)

 

 

Lorsque chacun représente une ou plusieurs personnes définies par le contexte, on utilise les pronoms lui ou elle. Mais lorsque chacun signifie « toute personne », on utilise le pronom réfléchi soi. Le sens de la phrase est important pour déterminer le pronom qui doit être utilisé afin d’éviter toute ambiguïté.

 

Exemples :                                                                         

 

- Chacun des participants pense du bien de lui-même.

- Dans la vie, c’est chacun pour soi.

- Après avoir passé la soirée avec Paul, chacun est rentré chez soi. (Ici, lui pourrait prêter à confusion s’il représentait Paul.)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles