Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adjectif > Formation du pluriel des adjectifs



Formation et accord des adjectifs composés

 

Les adjectifs composés sont formés de plusieurs mots, par exemple : des hommes ivres-morts, des signes avant-coureurs, les valeurs nord-américaines. Différentes sortes de mots peuvent former des adjectifs composés, par exemple : adjectif + adjectif, adverbe + adjectif, nom + adjectif. L’accord de ces adjectifs dépend de la nature des mots qui les composent et de la relation entre ces mots.

 

Les adjectifs composés formés de deux adjectifs qualifiant le nom sont généralement unis par un trait d’union et les deux éléments s’accordent avec ce nom.

 

Exemples :

 

- Dix candidats progressistes-démocrates ont été élus. (des candidats progressistes et démocrates)

- Les filles sourdes-muettes fréquentent des écoles spécialisées. (les filles sourdes et muettes)

- Ces femmes sont tombées raides mortes. (des femmes raides et mortes)

 

 

Cependant, si le premier élément de l’adjectif composé se termine par o ou par i, il reste invariable.

 

Exemples :

 

- Des accords commerciaux franco-russes ont été conclus récemment.

- Ces personnes tiennent à leurs sacro-saintes traditions.

- Il s’est retrouvé plusieurs fois dans des situations tragi-comiques.

 

 

Certains adjectifs entrant dans la formation d’adjectifs composés ont un rôle adverbial à l’endroit du second adjectif. Dans ce cas, le premier adjectif demeure invariable.

 

Exemples :

 

- Il y a eu beaucoup de garçons nouveau-nés. (des garçons nouvellement nés)

- C’est la mode : plusieurs jeunes filles sont court-vêtues. (des filles courtement vêtues)

- Il s’est adressé à des personnes haut placées. (des personnes hautement placées)

 

 

Certains adjectifs composés sont dérivés de noms composés, par exemple : libre-échange, Extrême-Orient, haut-allemand. Dans ce cas, seul le deuxième élément s’accorde.

 

Exemples :

 

- Les théories libre-échangistes extrême-orientales ne sont pas très répandues.

- Les langues haut-allemandes et bas-allemandes sont bien connues des spécialistes.

 

 

Si l’adjectif est composé d’un adverbe, d’une préposition, d’un préfixe ou d’un verbe et d’un adjectif, seul l’adjectif varie :

 

Exemples :

 

- Elle a révisé l’avant-dernière page du manuscrit.

- Il ne faut pas trop s’exposer aux rayons ultra-violets ou infra-rouges.

- L’université a reçu un groupe de trente étudiants sud-américains.

- Il donnerait tout pour sa femme bien-aimée.

- J’aime bien les personnes pince-sans-rire.

 

 

Certains adjectifs composés sont formés d’un nom et d’un adjectif qui qualifie ce nom et qui s’accorde avec celui-ci. C’est le cas entre autres des adjectifs de couleur composés. Cet ensemble nom + adjectif demeure invariable.

 

Exemples :

 

- Elle ne porte que des robes bon chic bon genre. (bon qualifie chic et genre et non robes)

- Les romans fleur bleue ne m’intéressent pas. (bleue qualifie fleur et non romans)

- Il portait une magnifique chemise vert foncé. (foncé qualifie vert et non chemise)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : décembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles