Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujet qui comporte un indéfini



Chacun

 

On emploie chacun pour désigner individuellement chaque élément d’un ensemble. Chacun est un pronom indéfini qui peut représenter un nom ou un pronom, ou une suite de noms ou de pronoms coordonnés. Il s’accorde en genre avec ce qu’il représente, mais pas en nombre puisque chacun ne s’emploie qu’au singulier. Le verbe dont le sujet est chacun ou chacun des est donc toujours au singulier.

                                                                                                                  

Exemples :

 

- Chacun savait que ce changement lui serait bénéfique.

- Lorsque Marie et Rachel dînent ensemble, chacune goûte au plat de l’autre.

- Chacun des rédacteurs avait approuvé les dernières modifications.

- Chacune de vous connaît l’importance de l’activité physique.

 

 

Lorsque chacun renvoie à plusieurs éléments, le verbe demeure au singulier, et ce, même si ces éléments sont au pluriel.

 

Exemples :

 

- Chacun, tant les enfants que les parents, a apprécié le film.

- Débutants, habitués, experts, chacun tirera profit de cette formation.

 

 

Lorsque le sujet comprend deux éléments qui sont juxtaposés ou coordonnés, le verbe est généralement au singulier, mais il peut aussi être au pluriel.

 

Exemples :

 

- Chacun et chacune est prié d’apporter sa propre nourriture.

- Chacun et chacune sont priés d’apporter leur propre nourriture.

 

 

Toutefois, quand chacun est employé avec qui et que ce qui renvoie à un pluriel, le verbe se met au pluriel, par accord avec le sujet qui (et non avec chacun).

 

Exemples :

 

- Pour leur enquête, elles ont questionné plusieurs étudiants qui, chacun, ont confirmé l’hypothèse de départ.

- Il possède plusieurs livres qui traitent chacun de différents sujets.

 

 

Enfin, l’expression tout un chacun (et non tous et chacun) est invariable. Elle entraîne l’accord du verbe au singulier.

 

Exemples :

 

- Tout un chacun connaît les mésaventures de Jacques.

- Tout un chacun peut agir comme bon lui semble.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles