Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujet qui est un nom collectif



La majorité, la minorité

 

Comment faut-il accorder le verbe dont le sujet est la (une) majorité de, ou une minorité de? Ce verbe s’accorde-t-il au singulier ou au pluriel?

 

 

Lorsque la majorité ou la minorité sont pris au sens mathématique très précis, l’accord du verbe se fait généralement au singulier.

 

Exemples :

 

- La majorité des étudiantes et des étudiants a fait de grands progrès en grammaire.

- La majorité des experts s’entend sur cette question.

- La majorité des personnes présentes est favorable à la proposition.

 

 

Le verbe peut également s’accorder au pluriel, avec le complément du nom, si l’on veut insister sur la pluralité, sur le nombre et non pas sur la collectivité, l’ensemble. C’est le cas notamment lorsque majorité et minorité sont précédés de l’article indéfini une.

 

Exemples :

 

- La majorité des étudiantes et des étudiants ont fait de grands progrès en grammaire.

- Une minorité de citoyens sont opposés à ce parti, et une grande majorité d’entre eux ont voté en sa faveur.

 

 

Évidemment, l’adjectif s’accorde de la même façon que le verbe :

 

Exemples :

 

- Selon ce sondage, une minorité d’élèves étaient satisfaits des nouveaux règlements.

- Dans cette université, la majorité des étudiants sont très sportifs.

 

 

Pour en savoir davantage sur l'accord du verbe avec d'autres noms collectifs, vous pouvez consulter les articles Ensemble, Groupe, foule, troupe et La plupart.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles