Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Sur-

 

Le préfixe sur- marque l'excès ou signifie « au-dessus », « par-dessus ». Tous les mots composés avec ce préfixe, qu'il s’agisse de noms, de verbes ou d’adjectifs, s'écrivent sans trait d'union.

Exemples :

 

- Il a beaucoup de peine à surmonter cette épreuve.

- Elle a souffert de graves problèmes cardiaques en raison d’une surdose de médicaments. (Surdose est l’équivalent français de overdose.)

- Nous sommes en période de suremploi.

- Patrick a surestimé la force nécessaire pour déplacer l’armoire, qui n’était finalement pas lourde.

- La surabondance de la ressource peut créer des déséquilibres naturels.

- Cette gourmande ne goûte que des chocolats surfins.

- Qui n’a jamais entendu parler du ça, du moi et du surmoi de Freud?

- Elle a repris conscience le surlendemain de l’accident.

 

Les dictionnaires ne mentionnent qu’une exception à cette règle : le nom surplace, qui peut s'écrire en un seul mot ou avec un trait d'union (faire du surplace ou faire du sur-place).

 

Il faut noter que les mots composés du préfixe sur- et d’un mot commençant par un r comportent deux r successifs.

 

Exemples :

 

- Ces histoires sont complètement surréalistes.

- La surréservation dans le réseau aérien a été dénoncée par les groupes de protection des consommateurs. (Surréservation est l’équivalent français de overbooking.)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles