Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Cas particuliers d'accord du verbe



Soit ou soient

 

À l’origine, la forme soit est la troisième personne du singulier du verbe être au subjonctif présent. Toutefois, certains emplois de soit ont perdu peu à peu leur valeur verbale; ainsi, aujourd’hui, lorsque soit est utilisé comme conjonction ou comme adverbe, il est presque toujours invariable.

 

Soit est un adverbe lorsqu’on l’utilise en tête de phrase pour exprimer une approbation et qu’il signifie « d’accord ». Dans ce cas, il est toujours invariable.

 

Exemples :

 

- Tu en es sûr? Soit, je veux bien te croire.

- Vous voulez ce crayon? Soit, je vous l’offre.

- Soit : allons souper au restaurant ensemble ce soir.

 

 

Lorsqu’il est utilisé comme conjonction, soit peut présenter une alternative; il équivaut à « ou bien… ou bien ». Dans ce cas, il reste également invariable.

 

Exemples :

 

- Pour aller à Québec, je prendrai soit le train, soit l'autocar.
- Tu devrais inviter soit tes amis d’enfance, soit tes collègues de travail.

- Ce soir, nous regarderons soit deux films dramatiques, soit deux comédies.

- Il faut soit réparer ce télécopieur, soit le changer.

 

 

La conjonction soit peut également introduire une explication ou une équivalence et signifier « c’est-à-dire ». Dans ce cas encore, soit est toujours invariable.

 

Exemples :

 

- Pierrette a gagné le premier prix, soit un voyage d’une semaine en Floride.

- La rencontre a duré 130 minutes, soit plus de deux heures.

- Il est venu en compagnie de toute sa famille, soit sa femme et ses deux fils.

- Voici le matériel nécessaire, soit un ordinateur et une imprimante.

- Le vendeur a rapidement fait le calcul : deux appareils à 150 $, soit 300 $ au total.

 

Enfin, la conjonction soit peut introduire une hypothèse ou une donnée dans un raisonnement; elle signifie alors « étant donné » ou « supposons ». Dans ce cas, elle est généralement au singulier. En fait, c’est le seul cas où la conjonction soit pourrait se mettre au pluriel, mais ce pluriel est désuet.

 

Exemples :

 

- Soit deux mots français, brin et brun.

- Soit deux formes différentes, un cercle et un triangle.

- Soit deux droites parallèles, AB et CD. (de préférence à : Soient deux droites parallèles, AB et CD.)

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Soit et Soi, soit et soie.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles