Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les homophones grammaticaux



Quelque et quel que

 

Pour savoir s’il faut écrire quelque, en un mot, ou quel que, en deux mots, on doit déterminer la classe des mots qui suivent l’expression et s’arrêter sur le sens de la phrase.

 

Quelque

 

Quelque en un mot est soit déterminant, donc variable, soit adverbe, donc invariable.

 

Quelque est déterminant quand il se rapporte à un nom, accompagné ou non d’un adjectif. Son sens diffère selon qu’il est pluriel ou singulier.

 

Le déterminant pluriel quelques signifie « plusieurs, un petit nombre de, un certain nombre de ».

 

Exemples :

 

- Elle a emprunté quelques livres à la bibliothèque. (un petit nombre de livres)

- J’ai fait appel à leurs services à quelques occasions. (à un certain nombre d’occasions)

- Quelques rares employés ont pu assister à la réunion. (un petit nombre d’employés)

 

Le déterminant singulier quelque peut signifier « un certain, une certaine », en parlant de choses nombrables (c’est-à-dire que l’on peut compter), ou encore « un peu de », en parlant de choses non nombrables. Ces emplois relèvent surtout de la langue littéraire, sauf quelque temps.

 

Exemples :

 

- Sans doute a-t-on employé quelque subterfuge pour le faire parler.  (un certain subterfuge, réalité nombrable)

- Avez-vous quelque idée sur la question? (une certaine idée)

- Ne fallait-il pas manifester quelque bonté envers ces exclus? (un peu de bonté, réalité non nombrable)

- Ils sont restés avec nous quelque temps, puis ils sont repartis. (un peu de temps)

 

Quant à la tournure et quelques, qui s’emploie après un déterminant numéral, elle indique que ce nombre est augmenté de quelques unités; quelques y est toujours au pluriel, puisqu’il est adjectif et s’accorde avec le nom, parfois sous-entendu.

 

Exemples :

 

- Ce fauteuil vaut 300 et quelques dollars.

- Ce fauteuil vaut 300 dollars et quelques. (trois cents dollars et quelques dollars)

 

Quelque est adverbe et invariable lorsqu’il signifie « environ ». Il modifie alors un déterminant numéral.

 

Exemples :

 

- Ils ont reçu quelque quarante personnes à dîner. (environ quarante personnes)

- Ces infrastructures ont coûté quelque douze milliards de dollars à la Ville.

- Cette association compte quelque trois cents membres au Québec.

- Nous avons vendu quelque trois mille exemplaires.

 

Quel que

 

Le pronom relatif indéfini quel que  (quelle que, quels que, quelles que) s’écrit en deux mots lorsqu’il est immédiatement suivi d’un pronom personnel, du verbe être ou d’un autre verbe attributif (verbe d’état) tel que paraître, sembler, devenir, demeurer, rester, ou encore des verbes devoir ou pouvoir au subjonctif. On notera que quel que, écrit en deux mots, a toujours le sens de « n’importe quel », de « peu importe ». On accorde alors le pronom quel, considéré comme un attribut, avec le sujet du verbe. Notons enfin qu’on ne trouve jamais quelque, en un mot, immédiatement devant le verbe être ou un autre des verbes énumérés plus haut.

 

Exemples : 

 

- Toute personne, quelle qu’elle soit, doit payer pour ses erreurs.

(Toute personne doit payer pour ses erreurs, peu importe qui est cette personne.)

 

Dans cet exemple, la forme quelle que s’écrit en deux mots parce qu’elle est immédiatement suivie du pronom personnel elle, mis pour personne. De plus, le déterminant quelle se rapporte au nom personne, féminin singulier, avec lequel il s’accorde.

 

- Quels que soient vos choix, il faudra les assumer pleinement. (peu importe vos choix)

 

Dans ce cas, le verbe être au subjonctif (soient) suit immédiatement quels que, qui s’écrit alors en deux mots. Quels est attribut et, à ce titre, s’accorde avec le nom masculin pluriel choix.

 

- Quelles que puissent être vos craintes, il n’existe pas d’autre solution que de foncer. (peu importe vos craintes)

 

Dans ce dernier exemple, la forme quelles que s’écrit en deux mots, étant immédiatement suivie du verbe pouvoir. Ici, quelles s’accorde avec le nom féminin pluriel craintes.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez aussi consulter les articles Quelque... que et Quelle et qu'elle.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles