Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Pallier

 

Le verbe pallier, qui s'écrit avec deux l, signifie selon le contexte tantôt « corriger ou résoudre d’une manière provisoire », tantôt « compenser ou atténuer ». Il s'emploie avec un complément direct, c’est-à-dire sans préposition.

Exemples :


- Pour pallier les pires difficultés, on a eu recours à une équipe de spécialistes.
- Cette réunion a pallié le manque de renseignements.

- Notre parti propose des mesures pour pallier certaines injustices du système actuel.
- La direction souhaite pallier le manque de ressources humaines par des équipements informatiques.

 


La construction pallier à se lit et s'entend de plus en plus, probablement à cause de l'analogie avec son synonyme remédier à; mais elle est considérée comme fautive par les grammairiens. Il demeure donc préférable d’éviter cette construction.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles