Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Cas particuliers d'accord du nom



Couleur

 

Le mot couleur apparaît dans diverses expressions dans lesquelles il est tantôt au singulier, tantôt au pluriel.

 

Lorsque couleur est employé en apposition à un nom avec la valeur d’un adjectif, il est toujours au singulier.

 

Exemples :

 

- Maude préfère les photos couleur aux photos en noir et blanc.

- Robert se souvient de l’arrivée des premiers téléviseurs couleur.

 

 

Lorsque couleur est précédé de la préposition de et qu’il se rapporte à une personne ou à une chose, il est au singulier.

 

Exemples :

 

- Les draps de couleur sont très populaires.

- Ce livre nourrit des préjugés défavorables à l’égard des gens de couleur.

- David porte souvent des vêtements de couleur.

- Juliette a choisi les crayons de couleur bleus et verts pour son dessin. (bleus et verts s’accordent avec crayons)

- J’ai perdu mes cartons de couleur verte. (l’accord se fait avec couleur; cette formulation peut être jugée redondante : des cartons verts suffit généralement)

 

Toutefois, lorsqu’on parle d’un marchand de couleurs ou d’une boîte de couleurs, le mot couleur est au pluriel. En effet, couleur se rapporte ici aux différents produits du marchand et au contenu de la boîte et ne qualifie pas le marchand ou la boîte.

 

Exemples :

 

- On dit parfois des droguistes qu’ils sont des marchands de couleurs.

- Pierre tient beaucoup à sa boîte de couleurs.

 

 

Enfin, dans l’expression en couleur(s) (par opposition à en noir et blanc), si le mot couleur est souvent au pluriel, le singulier est également possible. Pour ce qui est de l’expression haut en couleur, qui signifie « qui a un teint très coloré » ou, au figuré, « pittoresque, truculent, original », la plupart des ouvrages de référence recommandent le singulier à couleur, mais on relève le pluriel notamment chez de bons auteurs et dans le Grand Larousse universel.

 

Exemples :

 

- Les premiers films en couleurs ont révolutionné le cinéma. (ou : en couleur)

- Paul a une seule télévision en couleurs chez lui. (ou : en couleur)

- Ce dictionnaire contient plusieurs illustrations en couleurs. (ou : en couleur)

- Si elle pense que ce projet se réalisera, elle rêve en couleurs. (ou : en couleur)

- Les personnages de cette pièce de théâtre sont hauts en couleur.

- La troupe a présenté un spectacle haut en couleur devant un public nombreux.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles