Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Correspondance > Adressage



À l'attention de

 

Le présent article traite principalement de l’écriture de l’adresse. Son contenu n’est pas exclusivement valable pour une enveloppe; il s’applique aussi à une adresse écrite dans un formulaire, une carte d’invitation, un curriculum vitæ, une lettre, etc. En ce qui a précisément trait à la lettre, il faut savoir que les éléments de sa vedette sont identiques à ceux d’une suscription, soit, justement, au nom et à l’adresse du ou de la destinataire sur une enveloppe.

 

Lorsqu’une lettre s’adresse à une seule personne au sein d’un organisme, le nom de cette personne apparaît sur la première ligne de la vedette de la lettre et sur la première ligne de l’adresse sur l’enveloppe. Toutefois, lorsqu’une lettre s’adresse à un groupe de personnes mais qu’on désire charger une personne en particulier de transmettre le contenu de la lettre au groupe, on peut utiliser la mention À l’attention de. Cet usage, établi du temps où tout le courrier d’une société ou d’une communauté était centralisé à un même point de réception, tombe en désuétude, mais n’est pas incorrect.

 

Sur une enveloppe, la mention À l’attention de se met alors soit au-dessus de l’adresse, soit à gauche au-dessus des deux ou trois dernières lignes de l’adresse (pour ne pas nuire au bon fonctionnement des lecteurs optiques). On écrit cette mention en toutes lettres, soulignées, le nom de la personne y compris. On évitera ainsi les abréviations Attn et Att., calquées sur l’anglais. On évitera également les formes À l’intention de et Attention : Monsieur… On peut cependant utiliser l’expression Compétence de au lieu de À l’attention de, même si cette dernière expression est nettement plus courante.

 

Exemple 1 :

 

À l’attention de Monsieur Louis Girard

Chambre de commerce de Québec

17, rue Saint-Louis

Québec (Québec)  G1R 3Y8

 

Exemple 2 :

 

À l’attention d’un conseiller ou                       Banque Nationale du Canada

d’une conseillère en placements                    123, rue de l’Église

                                                                            Sherbrooke (Québec)  J2K 3L1

 

 

Aux bons soins de

 

On doit éviter de confondre À l’attention de avec la mention Aux bons soins de ou Aux soins de, qu’on peut abréger en a/s de. On utilise cette mention dans la correspondance privée pour désigner la personne chargée de remettre la lettre à sa ou son destinataire. Cette mention, qui, comme À l’attention de, est de moins en moins utilisée mais n’est pas incorrecte, doit figurer sous le nom du destinataire, tant sur l’enveloppe que sur la lettre. La mention c/o, abréviation de care of, doit uniquement être utilisée dans les adresses rédigées en anglais.

 

Exemple :

 

Madame Sophie Fortin

a/s de Madame Guylaine Trottier

3567, avenue des Peupliers

Saint-Jérôme (Québec)  J4E 6N7

 

 

Pour en savoir davantage sur l’usage de la mention À l’attention de dans une lettre, vous pouvez consulter l’article À l’attention de et à l’intention de.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles