Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Le sujet dans la phrase



Faire plaisir

 

L’expression faire plaisir, qui signifie « être agréable à quelqu’un », est tout à fait correcte si son sujet est un nom de personne, un pronom personnel, un nom de chose, les pronoms cela ou ça ou un verbe à l’infinitif.

 

Exemples :

 

- Simon a fait plaisir à son fils en l’invitant à la pêche.

- J’ai fait plaisir à Charles en acceptant de le remplacer ce soir.

- La nomination de Francine nous a fait grand plaisir.

- Cela me ferait plaisir si nous pouvions nous rencontrer la semaine prochaine.

- Ça lui a fait plaisir d’apprendre que Laurence admirait son travail.

- Revenir sur les lieux où nous nous sommes connus me fait vraiment plaisir.

 

 

Toutefois, l’expression faire plaisir ne peut avoir pour sujet le pronom impersonnel il. Ainsi, on doit éviter les tournures il me fait plaisir de et il nous fait plaisir de comme dans les exemples suivants :

 

Exemples :

 

- Il nous fera plaisir de vous recevoir chez nous demain soir.

- Il me fera plaisir de lire votre compte rendu.

- Il me fait plaisir de vous annoncer l’arrivée d’une nouvelle employée.

- Il leur faisait plaisir de nous raconter leur voyage de noces.

- Il nous fait plaisir de savoir que nous pouvons compter sur vous.

 

 

On peut remplacer la formule il me fait plaisir de par diverses expressions, comme j’ai le plaisir de, c’est avec plaisir que, j’ai l’honneur de ou je suis heureux de. On peut aussi simplement remplacer le il impersonnel par le pronom cela ou ça.

 

On écrira plutôt :

 

- Nous aurons le plaisir de vous recevoir chez nous demain soir.

- C’est avec plaisir que je lirai votre compte rendu.

- J’ai l’honneur de vous annoncer l’arrivée d’une nouvelle employée.

- Ils étaient heureux de nous raconter leur voyage de noces.

- Cela nous fait plaisir de savoir que nous pouvons compter sur vous.

 

 

On peut aussi utiliser l’expression se faire un plaisir de, qui signifie « se faire une joie de ».

 

Exemples :

 

- Nous nous ferons un plaisir de vous recevoir chez nous demain soir.

- Je me ferai un plaisir de lire votre compte rendu.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles