Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des types de dénominations



Bâtiments, monuments et lieux publics

 

Lorsqu'un bâtiment, un monument ou un lieu public porte un nom particulier à caractère évocateur (donc différent du nom habituel du type de bâtiment ou de lieu en question) et que c'est un nom simple, celui-ci est considéré comme un nom propre et prend la majuscule.

 

Exemples :

 

- le Colisée

- le Forum

- la Ronde

- le Biodôme

 

Lorsqu'une dénomination est composée d'un nom commun générique et d'un spécifique (un nom propre, un adjectif ou un complément du nom), le générique garde en principe la minuscule et le spécifique s’écrit avec une majuscule initiale. Les principaux éléments du spécifique sont liés par des traits d'union.

 

Exemples :

 

- l'aréna Maurice-Richard

- la basilique Notre-Dame

- le centre Marcel-De La Sablonnière

- le centre sportif Claude-Robillard

- la chapelle historique du Bon-Pasteur

- le château Ramezay

- le complexe Desjardins

- l’édifice Camille-Laurin

- la gare du Palais

- l'immeuble Fontaine

- le jardin botanique de Montréal, mais le Jardin botanique (forme elliptique)

- le jardin des Oliviers

- la maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce

- la maison de la culture Marie-Uguay

- le monument Alphonse-et-Dorimène-Desjardins

- le monument de la Bataille-de-Trois-Rivières

- l'oratoire Saint-Joseph-du-Mont-Royal, mais l'Oratoire (forme elliptique)

- le parc La Fontaine

- le palais de justice de Québec

- le palais des congrès de Montréal

- le palais des sports de Sherbrooke

- les plaines d’Abraham, mais les Plaines (forme elliptique)

- la salle de l’Assemblée nationale

- la salle du Conseil législatif

- la salle Wilfrid-Pelletier

- le salon Bleu

- le salon Rouge

- le stade olympique de Montréal (mais on le voit souvent écrit Stade olympique)

- la station de métro Berri-UQAM

- la statue de la Liberté

- la tour de la Bourse

- la tour Eiffel

 

 

Lorsque le générique est précédé d’un adjectif, les deux mots prennent la majuscule initiale.

 

Exemples :

 

- la Grande Bibliothèque

- le Grand Théâtre de Québec

 

Certaines appellations consacrées dérogent toutefois à ces règles.

 

Exemples :

 

- la Maison-Blanche (Les majuscules et le trait d’union viennent d’un usage consacré.)

- la Maison de Radio-Canada (Le mot maison a ici un sens particulier qu’indique la majuscule.)

- le Monument-National (Les majuscules et le trait d’union viennent d’un usage consacré.)

 

 

Des noms de bâtiments peuvent aussi devenir, selon le contexte, des noms d’organismes, d’entreprises ou de personnes morales. Les règles d’écriture diffèrent alors.

 

Exemples :

 

- Le gala se déroulera au théâtre Denise-Pelletier. (bâtiment)

- Le Théâtre du Trident lance une campagne de financement. (personne morale)

- Ce film est à l’affiche au cinéma Beaubien. (bâtiment)

- Le Cinéma Beaubien est une entreprise d’économie sociale. (personne morale)

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Place, Palais, Nom de personne attribué à un lieu et Préposition dans les noms d’établissements et de lieux.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles