Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Discours

 

Le mot discours commence par une minuscule, à moins qu’il ne s’agisse du titre d’une publication ou d’un document. Dans ce dernier cas, ou s’il s’agit d’une œuvre, il s’écrit en italique et prend la majuscule.

 

Exemples :

 

- le discours du trône;

- le discours de la couronne;

- le discours du budget;

- le Discours sur l’universalité de la langue française, de Rivarol;

- le Discours de la servitude volontaire, de La Boétie.

 

 

Notons que lorsque les mots couronne et trône désignent le monarque ou le symbole de royauté d’un pays, et non pas un pays en tant que personne morale, ils s’écrivent avec une minuscule initiale. On écrira donc les synonymes discours de la couronne et discours du trône tout en minuscules.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles