Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Nombres



Date et heure dans les tableaux et pour certains usages techniques

 

On peut indiquer la date et l'heure sous forme entièrement numérique pour répondre à certains besoins techniques : tableaux, horaires, codage, relevés divers. Dans ce cas, on procède de la façon suivante : quatre chiffres représentent l'année, deux chiffres représentent le mois et deux, le jour ou quantième, dans cet ordre, conformément à une norme internationale. Les séparateurs dont on peut faire usage entre l'année, le mois et le quantième sont l'espacement ou le trait d'union; le deux-points et la barre oblique ne sont pas admis dans ce cas.

 

Exemple :

 

- 20150624 ou 2015 06 24 ou 2015-06-24 (et non 2015/06/24 ni 2015:06:24; les formes 24062015, 24 06 2015, 24-06-2015, 240615, 24 06 15, 24-06-15, 24/06/2015 et 24/06/15 sont également à éviter)

 

Avant les années deux mille, on pouvait n’utiliser que deux chiffres pour l’année (970624 ou 97 06 24 ou 97-06-24), mais, à cause du changement de millésime, une telle notation pouvait être ambiguë et comporter des risques informatiques. Il vaut mieux prendre l’habitude de l’éviter désormais et de toujours écrire les quatre chiffres de l’année.

 

Exemple :

 

- 20000624 ou 2000 06 24 ou 2000-06-24

 

Dans des cas exceptionnels, si l’on a à écrire une date incomplète, c’est-à-dire uniquement le mois et l’année, on procède de la même façon, mais l’on omet les jours.

 

Exemple :

 

- 201508 ou 2015 08 ou 2015-08 (et non 1508, ni 15 08, ni 15-08, ni 2015/08, ni 15/08 ; les formes 082015, 08 2015, 08-2015, 0815, 08-15, 08/2015 et 08/15 sont également à éviter)

 

L'heure peut, au besoin, s'ajouter à la date en prolongeant la série de nombres. Seuls les deux-points (ni précédés ni suivis d'un espacement dans ce cas) sont admis comme séparateurs entre les heures et les minutes, et entre les minutes et les secondes, sauf lorsqu’aucun séparateur n’est utilisé, dans lequel cas tout est écrit sans interruption. L'heure doit être indiquée selon la journée de vingt-quatre heures. Notons que l’indication de l’heure fait l’objet d’un avis de recommandation linguistique de l’Office québécois de la langue française.

 

Exemple :

 

- 201506241630 ou 2015 06 24 16:30 ou 2015-06-24-16:30 (pour exprimer « le 24 juin 2015 à 16 heures 30 minutes » ; la forme hybride 2015-06-24 16:30 est à éviter)

 

Pour indiquer une durée dans un texte technique ou un texte qui porte principalement sur des données chiffrées, on emploie les symboles h, min et s, et on écrit les nombres en chiffres.

 

Exemple :

 

- Le vainqueur a parcouru le circuit en 2 h 24 min 5 s, et le deuxième en 2 h 27 min 59 s.

 

Les nombres séparés par le deux-points (sans espacement ni avant ni après ce signe) sont réservés à l'expression de l'heure, dans les tables d'horaires de moyens de transport notamment. On fait alors précéder d’un zéro le nombre de minutes inférieur à dix pour respecter l’alignement des colonnes de chiffres.

 

Exemple :

 

Départ des trains

 

08:15

12:35

17:05

19:00

 

 

 

Le lundi est la première journée de la semaine civile (recommandation de l’Organisation internationale de normalisation) ; le dimanche en est la dernière. En français, dans un calendrier, la première colonne doit être celle des lundis.

 

Exemple :

 

Septembre

lun.

mar.

mer.

jeu.

ven.

sam.

dim.

 

 

 

 

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Heure, Date et heure dans les lettres et les textes courants et Répétition de l'article devant des dates coordonnées.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles