Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Répétition des prépositions

 

La répétition ou non des prépositions dépend des prépositions en cause et des contextes. En général, les prépositions à, de et en se répètent devant chaque mot d'une énumération.

 

Exemples :

 

- Il écrit à Pierre et à Jean.

- Ce classeur est plein de dossiers, de rapports et d'archives.

- C'est en France et en Allemagne que l'on trouve les plus beaux châteaux.

 

 

Il y a également des structures ou des cas particuliers où la répétition de la préposition est soit obligatoire, soit facultative. Ainsi, après les mots excepté et sauf, on répète généralement la préposition.

 

Exemple :

 

- Cette année, l'entreprise a eu un rendement exceptionnel, sauf en janvier et en avril.

 

Dans les comparaisons, il faut répéter la préposition devant chacun des éléments de comparaison.

 

Exemple :

 

- Il est évident qu'elle aime mieux travailler pour nous plutôt que pour nos concurrents.

 

 

Après les expressions hors, hormis et y compris, la répétition de la préposition est facultative, mais elle est assez fréquente.

 

Exemple :

 

- Vous enverrez un accusé de réception à tous les candidats, y compris à ceux qui ne sont pas admis au concours. (ou : Vous enverrez un accusé de réception à tous les candidats, y compris ceux qui ne sont pas admis au concours.)

 

 

La préposition ne se répète généralement pas dans les cas suivants :

 

Devant des compléments qui représentent un ensemble ou qui sont unis par le sens.

 

Exemples :

 

- Elle a fait part de son projet à ses amis et connaissances.

- Ce document est divisé en livres, chapitres et paragraphes.

 

Quand les compléments représentent des nombres unis par ou pour indiquer une approximation ou des expressions de quantité.

 

Exemples :

 

- Notre partenariat remonte à quatre ou cinq ans.

- Ils s’adresseront à un ou plusieurs experts pour être certains de ces chiffres.

 

Quand les compléments font partie d'un titre d'œuvre (littéraire, théâtrale, cinématographique, picturale, etc.).

 

Exemples :

 

- Cette citation est extraite du Rouge et le noir.

- J'ai beaucoup aimé le jeu des acteurs de César et Rosalie.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles