Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Agressif

 

L’adjectif agressif qualifie une personne ou une chose hostile, querelleuse, violente. En français, cet adjectif ne désigne jamais une qualité, contrairement à l'anglais. Il en est de même d’ailleurs pour le substantif agressivité, qui désigne une attitude hostile.

 

Exemples :

 

- Elle n'a pas obtenu le poste qu'elle convoitait, car le jury l'a trouvée trop agressive dans les mises en situation.

- Ce client était tellement agressif que j’en ai craint pour ma sécurité.

- Le discours agressif du président n’a pas rassuré les manifestants pacifistes.

 

Contrairement au français agressif, le terme anglais aggressive est plus large et englobe, outre l’idée de violence, les notions de dynamisme, de compétitivité, de ténacité et d’audace. Pour éviter l’anglicisme dans les cas où il n’est pas question de violence ou d’hostilité, on emploiera donc l’un ou l’autre des adjectifs suivants, selon le contexte : dynamique, entreprenant, énergique, efficace, audacieux, actif, persuasif, déterminé, tenace, combatif, etc.

 

Exemples :

 

- J’aime le style de cette femme énergique! (et non : cette femme agressive)

- Louis est un chercheur déterminé; il ira loin dans son domaine. (et non : un chercheur agressif)

- Le représentant que nous recherchons devra savoir se montrer tenace. (et non : se montrer agressif)

- Leur club de soccer compte des joueurs assez compétitifs. (et non :assez agressifs)

- Jasmine est promise à une brillante carrière, car elle est très audacieuse. (et non : agressive)

- Pour la vente de ce produit, notre équipe a eu recours à une stratégie de marché dynamique. (et non : agressive)

 

 

L'adjectif agressif s'emploie également dans un autre sens : il peut qualifier une chose qui déplaît en raison de sa trop grande vivacité. Ainsi, on dira correctement, dans ce sens, qu'une publicité est agressive (au sens de « trop tapageuse »), qu'une couleur est agressive (« trop voyante »). On voit donc qu'en français, dans quelque sens qu'on l’utilise, le mot agressif est toujours péjoratif.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles