Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujet qui est une expression de quantité



Somme d'argent

 

Comment s’accorde le verbe dont le sujet est une somme d’argent? Faut-il écrire ce verbe au singulier ou au pluriel? En fait, plusieurs cas peuvent se présenter.

 

Si le montant est précédé soit du mot somme, soit du mot montant ou d’un autre nom au singulier, le verbe s’accorde à la troisième personne du singulier, même si le complément de nom, qui précède directement le verbe, est au pluriel.

 

Exemple :

 

- Ce prêt de mille dollars n’a pas été remboursé par l’emprunteur.

 

Par contre, lorsque la somme d’argent est précédée d’un article défini, d’un adjectif démonstratif ou d’un adjectif possessif, le verbe s’écrit au pluriel.

 

Exemples :

 

- Les cinquante dollars que je t’ai donnés hier sont-ils déjà dépensés?

- Ces vingt dollars sont pour Centraide.

- Paul est dépensier : ses trente dollars d’argent de poche ne lui suffisent jamais.

 

 

Finalement, lorsque la somme d’argent n’est précédée ni d’un nom, ni d’un déterminatif, on accorde le verbe selon ce que l’on veut dire. Si l’on perçoit la somme comme plusieurs unités, le verbe sera au pluriel. Par contre, si l’on considère le montant comme un seul ensemble d’unités, le verbe se mettra à la troisième personne du singulier.

 

Exemples :

 

- De nos jours, cent dollars se dépensent rapidement.

- Pour un jeune camelot, cent dollars représente une somme importante.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles