Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Bi-

 

Le préfixe bi- signifie « deux fois ». Les mots formés avec ce préfixe s’écrivent normalement sans trait d’union, peu importe que bi- s’ajoute à un mot qui commence par une consonne ou par une voyelle. Il est à noter cependant que bi- est parfois lié par un trait d’union à un mot qui commence par i pour des raisons de lisibilité.

 

Exemples :

 

- Les personnes à tradition biculturelle sont généralement bilingues.

- Il a acheté un avion bimoteur qu'il pilote tous les samedis.

- Un système biénergie utilise une source d’énergie principale et une source d’appoint.

- C’est une solution de bioxyde d’hydrogène.

- Le diamètre biiliaque est de 28 centimètres. (ou parfois : bi-iliaque)  

 

 

Il existe une variante de ce préfixe, bis-, qu’on trouve notamment dans des composés anciens. Les mots composés avec bis- ne prennent pas non plus de trait d’union.

 

Exemples :

 

- Chantale portait toujours un chapeau biscornu qui lui conférait des allures de vieille sorcière. (de bis- et de corne; irrégulier, déformé)

- Il n’a pas connu ses bisaïeuls.

- Les cérémonies bisannuelles se célèbrent tous les deux ans.

 

 

Les préfixes bi- et di- expriment tous les deux une idée de doublement. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Di-.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles