Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Co-

 

Les noms composés avec le préfixe co-, qui signifie « avec » ou « en même temps », s’écrivent en un seul mot, sans trait d’union, sauf lorsque le mot qui suit co- commence par un i ou un u, pour éviter les sons « oi » ou « ou ». On utilise aussi le trait d’union quand l’élément qui suit co- est un nom composé.

 

Exemples :

 

- La coprésidente a convoqué une réunion du personnel.

- Les copropriétaires doivent payer les frais d’entretien de leur copropriété.

- Les membres de l’association ont fait une co-intervention.

- Ce parti politique vient d’annoncer le nom de son nouveau co-porte-parole.

 

Les mots coïncider et coïncidence, ainsi que coïnculpé, coïntéressé et coïndivisaire, font exception, mais ils prennent un tréma sur le i, pour indiquer que les sons « o » et « in » doivent être prononcés séparément.

 

Exemples :

 

- Cet accusé et ses coïnculpés ont été jugés pour une même infraction.

- En cette matière, nos intérêts coïncident parfaitement.

 

Il faut noter que la règle du trait d’union ou du ï (i tréma) ne s’applique pas aux mots dans lesquels co n’est pas un préfixe. C’est le cas de coincer et de ses dérivés : coincé, coincement.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles