Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Index thématique
La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Correspondance > Lettre



Nota bene

 

La locution latine nota bene, qui peut être abrégée en nota, est utilisée pour attirer l'attention du lecteur sur une observation importante. Elle a été formée à partir du verbe notare « noter, remarquer » et de l'adverbe bene « bien »; nota bene peut aussi être un nom masculin (un nota bene) et a pour synonymes les mentions note et remarque.

 

Nota bene s'écrit sans trait d'union et sans accents aigus sur les e de bene, bien que ce mot se prononce [béné] (bé-né). L'expression, qu'elle soit employée comme locution ou comme nom masculin, est toujours invariable. Elle s’écrit en romain, mais est parfois en italique dans des textes soignés.

 

La façon d'abréger cette locution est d'écrire les deux premières lettres des mots en majuscules suivies de points et de les séparer par une espace insécable (N. B.) ou d’écrire les lettres accolées sans points ni espaces (NB). La meilleure façon de faire demeure cependant de garder entre les éléments de l'abréviation les espaces qui existent entre les mots qui la composent, comme on le fait le plus souvent lorsqu'on abrège des mots composés.

 

Quant au choix de la ponctuation à utiliser après le nota bene, on peut employer soit le tiret précédé d'un point, comme pour le post-scriptum, soit les deux-points; dans les deux cas, le mot qui suit le signe de ponctuation doit commencer par une majuscule.

 

Exemples :

 

Nota bene : Le nom agenda est un anglicisme sémantique au sens d'« ordre du jour ».

- Nota bene. – Vous devez absolument enregistrer vos droits d'auteur auprès d'un notaire.

- N. B. : Tous les noms des patients cités dans cet article sont fictifs. (mieux que : NB)

NB. Les participants à cette étude étaient tous âgés de 18 à 35 ans. (mieux que : NB)

- L'éditeur doute de la pertinence de certains nota bene utilisés dans cet ouvrage.

 

 

Enfin, on peut employer le nota bene dans divers types de documents, notamment dans un rapport, une étude, un manuel, etc., mais il n'est pas d'usage dans la correspondance; dans une lettre, c'est plutôt l'emploi du post-scriptum que l'on privilégie, toujours dans le but d'attirer l'attention sur une remarque et non pas de réparer un oubli. 

 

 

Pour en savoir davantage sur le post-scriptum, vous pouvez consulter l'article Post-scriptum.

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles