Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Index thématique
La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Curriculum vitæ



Curriculum vitæ fonctionnel

 

Le curriculum vitæ fonctionnel met l’accent sur les fonctions exercées par le candidat ou la candidate et sur ses réalisations plutôt que sur la succession de ses divers emplois. Le CV fonctionnel, où les réalisations professionnelles et les fonctions sont regroupées par thème sans égard à la chronologie, fait valoir ce que le candidat ou la candidate a de plus pertinent à offrir : ses expériences et ses compétences.

 

On trouve d’abord dans le CV fonctionnel les renseignements personnels du candidat. On y trouve ensuite, généralement, son objectif de carrière et un sommaire de son expérience. Vient après l’essentiel du curriculum vitæ de type fonctionnel : la liste des fonctions exercées par le candidat. Ces fonctions sont groupées sous des thèmes généraux, qui peuvent être des domaines d’aptitudes ou des secteurs d’activité. Un bref historique des emplois occupés par le candidat suit cette liste de fonctions; la formation du candidat apparaît généralement à la fin du curriculum vitæ.

 

Le curriculum vitæ fonctionnel a l’avantage de diminuer la visibilité des périodes d’inactivité et des changements d’emploi fréquents. En revanche, pour cette même raison, ce type de curriculum vitæ suscite une certaine méfiance des personnes qui embauchent. Les recruteurs ou les recruteuses peuvent croire que le candidat qui présente un CV fonctionnel a quelque chose à cacher. Par conséquent, il demeure préférable d’inclure des dates dans le CV fonctionnel (bien que, par le passé, le contraire ait déjà été suggéré). Ce faisant, on évitera de semer le doute dans l’esprit d’un recruteur ou d’une recruteuse. Il faudra cependant consigner les années sans les mois et inscrire les expériences professionnelles datées à la fin du CV pour minimiser l’importance des dates consignées dans le document.

 

Le curriculum vitæ fonctionnel convient bien aux personnes qui ont souvent changé d’emploi; qui ont connu de longues ou de fréquentes périodes d’inactivité; qui sont en fin de carrière; qui sont en réorientation de carrière ou qui ont peu d’expérience pertinente dans le domaine qui les intéresse; qui ont des expériences de travail diversifiées; qui occupent ou qui désirent occuper un poste de cadre supérieur.

 

Le curriculum vitæ fonctionnel convient cependant mal aux jeunes diplômés, dont les meilleures réalisations sont à venir, et aux personnes dont les tâches de travail n’ont pas ou n’ont que peu varié au fil du temps.

 

 

Un curriculum vitæ ne s’envoie jamais seul. Il doit toujours être accompagné d’une lettre qui explique les raisons pour lesquelles le candidat ou la candidate postule l’emploi qu’il ou qu’elle désire obtenir. Un exemple de lettre d’accompagnement du curriculum vitæ est présenté dans l’article Exemple de lettre d’accompagnement du curriculum vitæ.

 

 

Pour un aperçu de la forme que peut prendre un CV fonctionnel, vous pouvez consulter les exemples de CV fonctionnels présentés dans la section Curriculum vitæ.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles