Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Index thématique
La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Correspondance > Lettre



Initiales d'identification

 

Les initiales d'identification sont facultatives. Elles permettent de savoir qui a rédigé et qui a tapé une lettre. Elles se mettent à gauche au bas de la page, sur la ligne où l’on a inscrit le nom du ou de la signataire, ou au-dessous dans une lettre à un alignement. Comme il s’agit de codes, les initiales d’identification ne comportent ni espaces, ni points, ni traits d’union, même dans le cas de prénoms ou de patronymes composés. Elles reprennent deux ou trois initiales ou lettres des prénom et nom des personnes en question.

 

Les initiales de la personne qui a rédigé la lettre, qui est généralement aussi le ou la signataire, sont indiquées par convention en lettres majuscules, et celles du ou de la secrétaire sont écrites en lettres minuscules; les groupes d’initiales sont séparés par une barre oblique, sans espace avant ni après.

 

Exemples :

 

JM/rf

HLC/cp

 

 

Si la lettre a deux signataires, ou si elle a été rédigée par une personne autre que le ou la signataire, on peut inscrire les initiales de chaque personne. Ces initiales peuvent figurer soit dans l’ordre selon lequel sont prévues les signatures, soit dans l’ordre signataire, puis rédacteur ou rédactrice, et enfin secrétaire.

 

Exemples :

 

LG/FT/mp

ASP/CD/ef

 

 

Si la même personne rédige la lettre et en assure la saisie, ce qui est de plus en plus courant, la lettre ne comporte généralement pas d’initiales d’identification. Mais si elles sont requises, les initiales de cette personne apparaissent deux fois, à la suite de celles du ou de la signataire, d’abord en majuscules, puis en minuscules,

 

Exemple :

 

KB/RC/rc

 

 

Autres exemples d’initiales d’identification :

 

CP/il (Claude Plante et Isabelle LeBeau)

LFG/mda (Lucie Fortin-Gonzalez et Marie Dubois-Auclair)

PSL/amm (Pierre Saint-Laurent et Anne-Marie Mac Arthur)

GHL/gl (Ghislaine Lortie et Gisèle Lafleur)

ML/sm (Michelle de Loyola et Simon McGill)

CC/al (Clovis Côté et Alexis L’Archevêque)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles